L'assurance-vie, un produit d'épargne pour la retraite

L’assurance-vie, la meilleure solution pour préparer sa retraite

Que vous soyez salarié ou indépendant, une seule et même question s’impose : comment préparer au mieux ma retraite ? Et bien qu’il existe de nombreux produits financiers et investissements à même de vous apporter satisfaction, la réponse des spécialistes de l’épargne reste invariablement la même : l’assurance-vie. Intéressons-nous donc à ce produit que d’aucuns considèrent comme la seule solution viable à vos questions sur la retraite*.

 

L’assurance-vie : entre prévoyance et produit d’épargne

L’assurance-vie est un produit financier bâtard en cela qu’il répond à une double problématique : celle de la prévoyance et celle d’une épargne en vue du départ en retraite. Effectivement, si vous souscrivez à une assurance-vie, vous êtes – comme son nom l’indique – assuré contre le décès : si vous décédez durant la période couverte par le contrat, le bénéficiaire (conjoint, enfants, fratrie) touchera une somme fixée selon vos versements afin de « compenser » votre décès.

Mais l’assurance-vie, c’est aussi et surtout un outil incomparable pour préparer sa retraite en bénéficiant d’un complément de retraite. En effet, si vous souscrivez à un contrat, vous vous engagez à verser de manière fixe ou libre une certaine somme. Quand le contrat prend fin (en général au moment de la retraite), vous pouvez récupérer votre mise et les gains supplémentaires engendrés sous forme d’un capital ou d’une rente. De quoi financer un projet de grande ampleur ou simplement augmenter ses revenus.

En France, on compte deux formes d’assurance-vie : les contrats en euros (monosupports) et les contrats multisupports. La différence entre ces deux formats est importante car le contrat en euros permet un investissement sûr : les sommes investies seront capitalisés dans des obligations d’Etat, assurant ainsi de récupérer son investissement à la fin au prix de gains limités. C’est le cas de l’assurance AGF, aujourd’hui gérée par le groupe Allianz.

Pour les contrats multisupports, une partie est investie en fonds euros (apportant donc une garantie sur cet investissement) tandis que le reste sera investi dans les marchés financiers sous forme d’actions. Comme toute somme jouée sur ces marchés, vous pouvez en sortir gagnant mais également perdre tout ou partie de votre somme de départ.

 

ANCRE, une association pour une assurance-vie revalorisée

Souscrire à une assurance-vie, rien de plus simple dans les faits : il suffit de demander à votre banquier et il vous proposera le produit maison. Par contre, pour bénéficier des meilleurs taux de rendement, il va falloir s’avérer fin stratège si vous comptez fonctionner comme cela.

Une solution très pratique (et toujours gagnante) consiste à rejoindre une association tournée vers les produits financiers comme l’ANCRE (Association nationale pour la couverture des risques, la retraite et l’épargne) qui représente des milliers d’adhérents à travers tout le pays. Forte de ce nombre, l’association va pouvoir négocier en position de force avec les organismes financiers et ainsi obtenir des taux ou des avantages variés très intéressants par rapport aux offres qu’un banquier ou un assureur vous ferait en face à face.

Rendez-vous sur le site de l’ANCRE (à retrouver sur http://www.ancre-vie.com/) pour en savoir plus sur les produits proposés comme l’assurance-vie AGF ou le Perp Allianz.

 

*Une interview assez édifiante sur le sujet à lire en suivant ce lien.