wine-504494_1280

Le vin : pour une meilleure santé sans abus

Le vin, notamment le vin rouge, fait partie des boissons préférées des Français. Depuis toujours, on sait que boire un à deux verres de vin par jour apporte des bienfaits pour le corps. En dépit de ses nombreuses vertus pour la santé, la consommation de vin peut aussi causer des maladies graves s’il est consommé avec excès.

La consommation de vin en France

Les Français sont les plus grands consommateurs de vin au monde avec une consommation moyenne de 60 bouteilles de 75cl par an par habitant. Cette consommation est équivaut à une moyenne annuelle de 44,2 litres par habitant. Très prisé en apéritif, le vin fait partie intégrante de la gastronomie française avec la grande diversité de choix et de goût présent sur le marché. L’industrie du vin est le second secteur d’exportation de la France, car 16% du vin mondial est produit sur le sol français.

Les bienfaits du vin sur la santé

Avec une consommation modérée, le vin permet de limiter les risques cardiovasculaires et d’infarctus grâce à sa concentration en polyphénols. Ces derniers sont des antioxydants végétaux très efficaces pour l’entretien du cœur, mais aussi pour lutter contre les risques de cancer. Le vin rouge contient du resvératrol, un antibiotique naturel indispensable pour renforcer le système immunitaire de notre organisme. Les vins rouges sont les plus riches en nutriments. La consommation de vin est conseillée pendant les repas pour mieux assimiler les polyphénols.

Les effets négatifs du vin

Le vin est une boisson alcoolisée qui peut entrainer une dépendance pouvant conduire à une consommation excessive. On parle de surconsommation au-delà des 1 à 2 verres par jour. Notons que la surconsommation d’alcool peut causer une cirrhose du foie, les cancers de l’œsophage, de la gorge, des intestins et bien d’autres encore. Les femmes sont les plus vulnérables aux effets d’une surconsommation de boissons alcoolisées. Pour les femmes enceintes, cela a des effets néfastes sur le développement et la santé du fœtus.